Le budget

En avril 2016, les élus de la Communauté de Communes ont voté le budget pour l'année.

Un délicat équilibre

Il faut faire face ! C’est le mot d’ordre du budget 2016 de la Communauté de communes. Faire face à la baisse ininterrompue des dotations de l’Etat et faire face à la montée en puissance de la Communauté de communes, qui prend en charge toujours plus de domaines de compétences…

« La situation financière de la Communauté de communes est aujourd’hui très dégradée. Si on ne fait rien, et que l’on ne trouve aucune recette, la capacité d’autofinancement sera négative en 2017.» Le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation est grave. Très grave. Il faut dire également qu’elle est due à la conjonction de plusieurs facteurs négatifs :

  • la baisse continue des dotations de l’Etat, qui se désengage toujours plus ;
  • la montée en puissance des des charges de la Communauté de communes, et notamment du Fonds national de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales, le FPIC, qui est passé de 470 000 euros en 2014, à 970 000 euros en 2016… Pire, l’année prochaine, en 2017, il devrait dépasser un million d’euros.
  • A cela, il faut ajouter la construction de l’hôtel des communes, qui absorbe la majeure partie des ressources disponibles ;

 

Des efforts tous azimuts

Face à ce constat difficile, les maires ont proposé d’agir avec vigueur dès 2016. Les élus ont donc validé une baisse des dépenses de fonctionnement d’environ 5%. Par ailleurs, le levier fiscal a, malheureusement, été mis à contribution, avec une augmentation de 1,5 point du foncier bâti.  « Les collectivités qui ne seront pas en danger demain sont celles qui auront une fiscalité dynamique », souligne Jean-Luc Godet, vice-président en charge des finances. Les communes participent également à l’effort en consentant une baisse de leurs dotations de l’ordre de 457 000 €.

Gouverner, c’est prévoir. C’est ce que nous faisons à la Communauté de communes, en toute transparence. Véronique Besse.

Ce plan d’actions doit permettre à l’intercommunalité de maintenir ses finances à flot et ainsi de pouvoir envisager de nouveaux projets à l’horizon de la fin du mandat.

vote budget avril 2016Conseil communautaire du 13 avril dernier

Budget

Voté le 13 avril dernier lors du conseil communautaire, le budget principal 2016 de la Communauté de communes s’élève à 29 248 700 €.

Le budget de la Communauté de communes est constitué d’un budget principal et de 5 budgets annexes :

tableau budget 2016

 

Les principaux investissements de 2016

 

INTERCOMMUNALITE

Hôtel des communes : 4 millions d’€hôtel des communes avril 2016

Les travaux et l’aménagement de l’Hôtel des communes vont prendre fin cet été. Sur un coût total de 8,7 millions d’€ TTC, 4 millions restent à verser cette année. En septembre seront ainsi réunis dans un lieu unique une partie des effectifs de l’intercommunalité et de la Ville des Herbiers, notamment ceux accueillant du public. A la clé, une amélioration du service à la population, une rationalisation des moyens humains et une meilleure identification de l’intercommunalité.

 

 

 

 

 

ECONOMIE

Ateliers relais : 550 000 €

Construite sur le parc d’activités Ekho aux Herbiers (en direction de l’autoroute), l’éco-pépinière GreenTech a ouvert ses portes en octobre 2014. Elle abrite aujourd’hui des créateurs d’entreprises dans le domaine de l’économie verte. Sur la même parcelle, des ateliers-relais ouvriront à l’été 2017, sur cette même thématique. Ces ateliers-relais seront pourvus de panneaux photovoltaïques, alimentant également la pépinière voisine.

Le Pays des Herbiers étant lauréat du programme TEPCV – Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte – cet investissement est soutenu à 58% par l’Etat.

ateliers relais

 

Fibre optique : 550 000€

La Communauté de communes a souscrit au projet départemental de Très Haut Débit, « une priorité pour nos entreprises et pour nos administrés qui sont de plus en plus nombreux à télétravailler », souligne Jean-Pierre Deniaud, vice-président en charge de ce dossier.

La 1ère étape consiste en la montée en débit de six secteurs très mal desservis, représentant 2 700 lignes. Après travaux, 93% de ces lignes auront un débit d’au moins 8 Mbits/s.

 

 

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Voirie : 300 000 €

Fin 2015, les communes ont transféré à l’intercommunalité 38 km de voirie, notamment celles raccordant les communes entre elles. Il revient désormais à la Communauté de communes d’entretenir ces voies. Un montant de 300 000 € est inscrit à cet effet en 2016.

 

Solidarité aux communes : 550 000 €

Le conseil communautaire a souhaité maintenir la dotation de solidarité communale (400 000 €) et les fonds de concours (150 000€) : une enveloppe totale de 550 000€ permettant de soutenir les investissements et le développement des communes. En 2015, la rénovation de la salle polyvalente de Saint-Paul-en-Pareds et l’aménagement de la base de loisirs de La Tricherie en ont bénéficié.